Votre courtier de confiance

Assurance emprunteur dépression

Assurance emprunteur dépression

Selon l’OMS en France, environ une personne sur cinq a été, est ou sera touchée par la dépression au cours de sa vie. Cette maladie a un impact direct sur l’assurance de prêt immobilier. 

assurance emprunteur dépression

Mais quelles sont les conséquences de la dépression sur l’assurance emprunteur ?

Qu’est-ce que la dépression ? 

La dépression est une forme de pathologie psychique durable. Elle provoque chez la personne qui en est atteinte un profond mal-être l’empêchant même d’effectuer ses occupations quotidiennes. Environ une personne sur cinq sera confrontée à ce trouble une fois dans sa vie. Ce qui pourra avoir des incidents sur sa vie personnelle et sa vie professionnelle. La dépression est à distinguer de la déprime

Quelles sont les conséquences de la dépression sur l’assurance de prêt ?

L’objectif de l’assurance de prêt immobilier est de prendre en charge les mensualités du crédit si l’une des garanties dans le contrat s’active. Généralement, les situations liées à des problèmes de santé (suite à un accident ou une maladie) sont couvertes par la garantie incapacité ou invalidité. Néanmoins, la prise en charge n’est pas automatique en cas de burn-out ou de dépression

La dépression fait partie des maladies non objectivantes, c’est-à-dire des maladies psychiques dont les conséquences ne peuvent pas être objectivement mesurées. Par exemple pour les états dépressifs, la fatigue chronique, du burn-out ou des pathologies du dos.

Il est essentiel, lors de la souscription d’une assurance emprunteur de remplir avec attention le questionnaire de santé. Il faut mentionner les éventuels épisodes de dépressions passés. Dans le cas inverse, l’assureur pourrait décider de la nullité du contrat pour omission intentionnelle

L’extension ou le rachat de la garantie MNO ( Maladie Non-Objectivable ) a certes pour conséquence d’augmenter les cotisations, mais permet également de trouver une assurance emprunteur dépression qui vous couvrira en cas de maladie non objectivable. Si vous n’acceptez pas cette surprime, la dépression fera partie des exclusions de garantie et ne sera pas couverte dans votre contrat d’assurance de prêt immobilier

Les mensualités ne sont pas couvertes par l’assureur en cas d’arrêt maladie et d’un prêt immobilier.

Qu’est-ce qu’une MNO ?

Une Maladie Non-Objectivable (MNO) est une pathologie qui, bien que diagnostiquée par un médecin, ne présente pas forcément de symptômes manifestes et ne présente pas d’origine identifiée de façon certaine. 

Elles sont notamment regroupées selon 2 catégories :

  • Les affections psychiques ou psychologiques : dépression, burn-out, fatigue chronique…
  • Les affections musculo-dorsales : maladies du dos spécialement, sciatiques, hernies discales…

D’une personne à l’autre, les MNO présentent des symptômes qui peuvent être différents et qui sont difficilement mesurables. Il est donc difficile d’évaluer le préjudice subi par les individus qui en souffrent. Les MNO nécessitent une prise en charge thérapeutique et une interruption de travail avec un arrêt maladie.

Face à ce risque, certains assureurs peuvent être méfiants à l’acceptation d’un dossier faisant état de maladies non-objectivables, augmentant le risque de non-remboursement du crédit immobilier. 

Un rachat de la garantie MNO par l’emprunteur lui permettra de se prémunir en cas de non-remboursement du crédit immobilier. Il devra alors s’acquitter d’une surprime augmentant sa cotisation mensuelle mais lui garantissant ainsi le règlement de ses échéances de remboursement par la banque en cas de défaut de paiement dû à une MNO.

Selon les banques, les conditions de prise en charge des MNO varient. Vous devez donc avant de choisir l’assurance, vérifier quelles sont les garanties prises en charge ou non. N’hésitez pas à contacter Mariana Pigaux au 07 60 15 10 03 pour toute question et étude personnalisée de votre dossier d’assurance de prêt. Vous obtiendrez une réponse sous 24 heures maximum

Votre devis personnalisée en quelques clics : Devis emprunteur

En cas de déclaration d’un état dépressif par le passé, l’assureur pourra alors transmettre à l’emprunteur un questionnaire de santé. Il permet d’évaluer l’impact de la dépression et ses éventuelles conséquences sur l’assurance. Il ne faut omettre aucune information sous peine de ne pas bénéficier de l’éventuelle indemnisation prévue et même de voir son contrat annulé.

Article questionnaire de santé : Questionnaire

Si on souffre de dépression peut-on emprunter ? 

En assureur emprunteur, il est possible d’être couvert avec un état antérieur de dépression. La première étape sera d’expliquer à l’assureur la situation qui vous a mené à connaître un épisode de dépression. L’assureur peut accepter s’il s’agit d’un événement isolé, ponctuel et non chronique. Il vous proposera un contrat avec exclusion ou surprime dépression assurance prêt immobilier. Selon les assureurs, si vous avez été victime d’une dépression chronique, la prime d’assurance de 50 à 150%. Cela aura pour conséquence une exclusion de garanties liées à l’invalidité et à l’incapacité de travail. 

Dans certains cas, par exemple en cas de troubles maniaco-dépressifs ou de mélancolie, les assureurs peuvent décider de ne pas couvrir le crédit immobilier. L’emprunteur devra alors se tourner vers une compagnie spécialisée proposant des assurances emprunteur couvrant la dépression. La convention AERAS par exemple qui permet de faciliter l’accès à l’assurance emprunteur aux personnes présentant ou ayant présenté un risque aggravé de santé.

Faire appel à MME ASSURANCES vous permet d’optimiser vos chances de trouver un contrat adapté à votre situation.

Votre devis personnalisé en quelques clics : Devis emprunteur

Zoom sur la convention AERAS : Convention AERAS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.