Votre courtier de confiance

Solutions afin de faire baisser le TAEG

Les solutions afin de faire baisser le TAEG 

Un taux d’usure est fixé par la Banque de France afin de protéger l’emprunteur contre des abus éventuels. Néanmoins avec une hausse rapide des taux, ce seuil peut également exclure du financement des emprunteurs pourtant solvables. Aujourd’hui une demande de prêt immobilier peut être refusée en raison du dépassement du taux de l’usure. Alors quelles sont les solutions afin de baisser le TAEG d’un crédit immobilier ? 

baisse TAEG

Définition du TAEG

Le taux d’usure désigne le Taux Annuel  Effectif Global (TAEG) maximal auquel les banques et autres établissements de crédits peuvent prêter de l’argent en France. Pour chaque catégorie d’emprunt déterminé par la Banque de France, il existe un taux. À la fin de chaque trimestre, les différents taux sont publiés au journal officiel. Ils constituent une limite légale à ne pas dépasser pour le trimestre suivant. Ces taux sont fixés par la Banque de France en augmentant d’un tiers les taux effectifs moyens pratiqués par les établissements financiers.

Le TAEG comprend plusieurs éléments qui ont un coût financier :

  • les garanties : hypothèque, Privilège du Porteur de Deniers (PPD) ou caution
  • les intérêts d’emprunt 
  • les honoraires de courtage 
  • les frais de dossier qui représentent le coup administratif du traitement de la demande 
  • l’assurance emprunteur dont les garanties dépendent du profil du client et des exigences de la banque.

Les solutions afin de diminuer le TAEG 

Mettre les offres en concurrence 

S’agissant de délégation d’assurance de prêt, les taux peuvent tripler. D’autant plus si l’emprunteur présente un profil atypique ( avec un risque aggravé de santé ou sénior ). L’assurance peut peser jusqu’à 50 % du coût global d’un crédit immobilier. Surtout pour les emprunteurs seniors qui doivent de plus en plus souvent affronter un refus de la banque. Dû au taux de l’assurance faisant exploser le seuil d’usure. Mais ces profils peuvent s’en sortir grâce aux assurances déléguées. Elles offrent une plus grande souplesse que les contrats d’assurance proposés par les banques.

Il est possible avec la délégation d’assurance pour certains profils d’emprunteurs de diminuer le coût de leur couverture et de passer ainsi en dessous du taux de l’usure. 

MME Assurances peut vous aider à trouver une solution d’assurance alternative afin de contourner le problème du taux d’usure et ainsi pouvoir sécuriser votre financement : votre projet immobilier ne sera donc pas compromis ! 

Votre devis personnalisé en quelques clics : Devis emprunteur

Jouer sur les garanties et quotités 

L’organisme assureur peut proposer d’inclure uniquement les garanties obligatoires dans le calcul du taux d’usure. 

Il peut être également utile de jouer sur la quotité s’il y a 2 emprunteurs. Il y a donc plusieurs solutions :

  • En cas d’écart de revenus important entre les 2 co-emprunteurs il est alors possible de négocier avec la banque prêteuse d’assurer à 100 % l’emprunteur avec les revenus les plus élevés.  
  • Si le TAEG est trop important à cause d’une majoration tarifaire de l’un des 2 emprunteurs pour raisons de santé, il est possible, y compris sur l’acquisition d’une résidence principale, de couvrir l’assuré en Décès et Perte Totale et Irréversible Autonomie (PTIA) uniquement.
  • Les profils de plus de 50 ans dépassent fréquemment le taux d’usure. Il est possible de proposer à la banque d’assurer chacun des emprunteurs à une quotité inférieure à 100 % afin de ne pas dépasser ce taux d’usure. En complément, il est possible de mettre en place pour chaque co-emprunteur un second contrat avec une personne physique en bénéficiaire. Son coût ne sera pas intégré au calcul du TAEG car le contrat n’a pas la banque en tant que bénéficiaire. Il s’agit d’un contrat de prévoyance. 

Jouer sur la réduction couple emprunteurs 

Certaines compagnies d’assurances en délégation proposent une tarification préférentielle pour les couples emprunteurs (jusqu’à 10 % sur le coût global de l’assurance). Il s’agit alors de faire un arbitrage et là encore de comparer, car selon les profils (un fumeur,  l’autre non) il est recommandé de souscrire deux contrats de compagnies d’assurance distinctes..

Demander à la banque de supprimer les frais de dossier

Il n’y a pas de marge de manœuvre sur la garantie du prêt (PPD, caution, hypothèque). Néanmoins, il est possible de négocier les frais de dossier quand la situation de l’emprunteur l’exige.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, consultez un courtier qui pourra vous aider à constituer un dossier complet. N’hésitez pas à contacter Mariana Pigaux au 07 60 15 10 03 pour toute question et pour une étude personnalisée de votre dossier. Vous obtiendrez une réponse sous 24 heures maximum

Votre devis personnalisé en quelques clics : Devis emprunteur

Site de la Banque de France : Banque de France

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.